livret A

Considérés comme les champions de l’épargne en Europe, les Français mettent de l’argent de côté pour parer à toute éventualité, pour soutenir un projet ou pour s’assurer d’un avenir plus serein. Découvrez quels sont les dispositifs bancaires les plus avantageux quand il est question d’épargner.

Le livret Zesto

Accessible aux adultes domiciliés en France, ce livret d’épargne bancaire permet d’ouvrir un compte et de le gérer en ligne. Vous devez toutefois effectuer un premier versement d’au moins 10 euros. Le calcul des intérêts s’effectue par quinzaine et ils sont comptabilisés à chaque 31 décembre. On ne peut toutefois ouvrir qu’un seul livret Zesto. Des taux attractifs et des offres promotionnelles sont proposés aux nouveaux inscrits (et pour les nouveaux dépôts) ; et il n’est pas exigé de changer de succursale bancaire pour ouvrir un livret épargne. Aucun frais à débourser pour l’ouverture, la gestion et la clôture de ce compte. Pour toutes ces raisons, il est considéré comme le meilleur livret d’épargne. Le Zesto peut être alimenté par chèque, par virement bancaire ou par prélèvement, 7 jours sur 7, 24 heures sur 24. Ci-dessous, vous comprendrez la différence entre le taux livret A et celui du livret épargne Zesto.

Le livret A

Tout citoyen français peut ouvrir un livret épargne de type A, incluant les mineurs puisque la gestion sera effectuée par les parents. Il s’agit d’un placement sans risque dont le taux est fixé par l’État ; il ne comporte ni impôt, ni prélèvements sociaux. Ce livret donne accès à un compte d’épargne rémunéré et les fonds y sont disponibles en tout temps. Le taux d’intérêt actuel de ce placement est de 2,25 % et il est libre de toute fiscalité. Calculés par quinzaine, les intérêts accumulés s’additionnent au capital. Un livret semblable, réservé aux clients âgés de 12 à 25 ans, offre un taux d’intérêt entre 0,75 et 2 %. On ne peut y verser un dépôt de plus de 1 600 euros. Une prime frôlant les 50 euros accompagne de temps à autre les opérations promotionnelles. À surveiller…

Le « superlivret » ou livret d’épargne bancaire

Toutes les banques et organismes spécialisés distribuent ce produit d’épargne. Une personne majeure peut ouvrir autant de livrets d’épargne qu’elle le désire. Les taux d’intérêts, d’environ 2 %, se limitent généralement à quelques mois. Au-delà de cette période, ce taux dépasse rarement 1 % (avant fiscalité) ; il convient donc surtout à un projet de court terme. Les fonds sont disponibles en moins de 7 jours. En vous informant auprès de votre succursale bancaire en ligne, vous pourrez découvrir d’autres types de placements pour épargner. À titre d’exemple, le PEA, une enveloppe fiscale intéressante pour les clients qui souhaitent se positionner sur des actions (directes) du marché français ou européen ou pour ceux qui désirent maximiser leur patrimoine financier. Le PEL ou Placement Épargne Logement, qui s’avère intéressant sur le moyen et le long terme, pour la personne qui dispose d’un projet d’investissement immobilier à concrétiser dans 4, 5 ou 10 ans. Le LEP, un compte d’épargne qui rapporte le plus (destiné aux clients de faibles revenus). Sans oublier le LDDS, un livret de développement durable et solidaire, le CEL un compte épargne logement ainsi que le PERP, le Plan d’épargne retraite populaire.